Établir un diagnostic, évaluer les situations, adapter les réponses, individualiser les accom­pagnements, ESPÉRER 95 gère des structures ou dispositifs qui permettent de répondre à des probléma­tiques sociales et territoriales.

Le Service Intégré d’Accueil et d’Orienta­tion du 95

Le S.I.A.O. 95 regroupe deux services prin­cipaux :

Le Service Urgence

L’« Urgence » (le 115 et le dispositif Hôtelier)

Le Service Hébergement / Logement

Recense et enregistre l’ensemble des personnes en demande d’hébergement, identifie et centralise l’offre disponible dans le département, suit le parcours des ménages jusqu’à l’obtention d’une solution pérenne et facilite leurs sorties vers le loge­ment.

• Mesures d’accompagnement vers et dans le logement

Ces mesures fournissent une aide, sur une période déterminée, à des personnes ren­contrant un problème d’accès ou de maintien dans un logement.

> Accompagnement Social Lié au Logement Temporaire / Accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.).
> Accompagnement Vers et Dans le Loge­ment (A.V.D.L.).
> Mesures pour les Publics Sous Main de Justice (P.S.M.J.).
> Conventions spécifiques auprès des bailleurs pour le maintien dans le logement

Capacité : environ 1027 personnes sur l’ensemble de ces dispositifs.


• Plateforme départementale d’Accompagnement Social à l’Hôtel (PASH 95)

La PASH, basée à Osny et Goussainville, intervient dans tout le département du Val-d’Oise. Elle a pour mission d’accompa­gner les ménages mis à l’abri par les 115 et de mettre en œuvre une dynamique de mobili­sation dans la construction de leurs parcours vers l’hébergement ou le logement.

Publics
Ménages mis à l’abri dans les hôtels du Val-d’Oise.

Capacité
1 650 mesures d’accompagnement en flux constant.


• Equipe Mobile Santé Précarité (EMSP)

L’Équipe Mobile Santé Précarité, assure une prise en charge médico-sociale globale, pluridisciplinaire, de durée adaptée et temporaire, des personnes en situation de précarité, mises à l’abri dans les hôtels du Val-d’Oise ou dans les structures d’hébergement, en lien avec le SIAO 95.

Type de publics

> Les personnes mises à l’abri dans les hôtels du Val-d’Oise par les SIAO/115 du 95 et des autres départements d’Île-de-France.
> Les personnes hébergées sur des places d’hébergement régulées par le SIAO 95 : CHU-CHRS-ALTHO-HUAS.


Formulaire de demande d’intervention (réservé uniquement aux professionnel(le)s)

Les demandes d’intervention en structure d’hébergement (CHU, CHRS, ALTHO et HUAS) se font auprès du SIAO 95.

Depuis son origine, ESPÉRER 95 travaille avec les Personnes Placées Sous-Main de Justice dans les champs du pré-sentenciel et du post-sentenciel, en étroite collaboration avec les différents acteurs de la Justice et du secteur pénal.


• Contrôle Judiciaire Socio-Éducatif (C.J.S.E.)

Cette mesure vise principalement à éviter la détention provisoire ou à l’écourter et permet de mettre en place des actions de prévention de la récidive.


• Enquêtes de personnalité

Les enquêtes ont pour but de fournir à l’autorité judiciaire, sous forme objective, et sans tirer de conclu­sion touchant à l’affaire, des éléments d’appréciation sur la personnalité de l’intéressé, son mode de vie, sa situation matérielle, sociale et familiale dans le cadre d’affaires criminelles.


• ​Composition Pénale

Cette procédure alternative aux poursuites est destinée à répondre à un délit de faible gravité par l’acceptation et l’exécution volontaire, à titre de sanction pénale, de mesures ciblées proposées uniquement au bénéfice d’auteurs de violence conjugales.


• Le Centre Régional de Prise en Charge et de suivi des Auteurs de violences conjugales (CPCA Île-de-France)
 

Il assure une coordination et une prise en charge des auteurs permettant de décliner un dispositif agréé et adapté à la personne. Il concourt ainsi à la protection des victimes et est une réponse forte de la prévention de la récidive

Retour en haut
Facebook
Twitter
LinkedIn