Le mot du président

Tout autant qu'au moment de la création d'ESPERER 95, peut-être même davantage, le déclassement et l'exclusion sont présents dans notre environnement social, banalisés comme autant de dommages collatéraux de nos sociétés libérales et sécuritaires. Le nombre de personnes vivant sous le seuil de la pauvreté est reparti à la hausse durant cette dernière decennie, celui des sans-logis augmente, le contingent des personnes incarcérées, sans cesse croissant, excède largement la capacité d'accueil des prisons.  Plus que jamais, les principes fondateurs de l'Association: la solidarité, l'action sociale...

Cliquer ici pour lire l'article complet...


  • expo unsourire svp 01
    Enfants Etape
  • chantier
  •   

     

  • Les-morts-de-la-rue

 

Informations supplémentaires