Espace Social Pour l'Education la Réinsertion et la Réflexion

Nous avons besoins de vos dons !

Nous avons besoins de vos dons !

Alors que le froid s’installe, ESPERER 95 fait appel à la solidarité de tous en organisant une collecte de vêtements chauds pour les personnes accueillies dans ses centres d’hébergement pour personnes migrantes … Continuer la lecture de Nous avons besoins de vos dons !

Rencontre entre le C.E.S.E. et ESPERER 95

Rencontre entre le C.E.S.E. et ESPERER 95

Le premier ministre a interrogé le CESE sur les conditions d’une meilleure réinsertion des personnes détenues. Quelle place est-il donné à cet objectifs dans les missions des services pénitentiaires ? Avec quels … Continuer la lecture de Rencontre entre le C.E.S.E. et ESPERER 95

Synthèse Séminaire des 40 ans

Synthèse Séminaire des 40 ans

  Comment résumer nos actions, nos engagements, nos combats, nos « coups de gueule » en une journée, en un événement… sacré challenge que nous n’avons pas souhaité relever tant il nous … Continuer la lecture de Synthèse Séminaire des 40 ans

Bulletin Info SIAO 95 Décembre 2019

Bulletin Info SIAO 95 Décembre 2019

Télécharger le dernier Bulletin Info SIAO 95 Au sommaire ce mois-ci : Indicateurs SIAO (p1) Retour sur la coordination territoriale du SIAO 95 (p2) Point d’étape hivernal (p4) Comité technique du PDALHPD (p4) … Continuer la lecture de Bulletin Info SIAO 95 Décembre 2019

Dossier Spécial : le Placement à l’Extérieur

Dossier Spécial : le Placement à l’Extérieur

Œuvrant à la valorisation de la mesure de placement à l’extérieur depuis près de quinze ans, la fédération nationale des associations socio-judiciaires, Citoyens et Justice, et ESPERER 95 ont organisé le 24 … Continuer la lecture de Dossier Spécial : le Placement à l’Extérieur

Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

La version 2017 du répertoire des acteurs sociaux du département Val d’Oise  est maintenant disponible. Le sommaire est interactif ; n’hésitez pas à cliquer. Si vous souhaitez être ajouté dans le répertoire, … Continuer la lecture de Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Le guide des dispositifs d’accueil, d’hébergement, de logement accompagné et d’accès au logement est disponible. C’est l’aboutissement de deux années de travail dans le cadre d’une action transversale du Plan Départemental d’Action  … Continuer la lecture de Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

SIAO : Publication « Référentiel – L’accès logement » (Version sept. 2017)

SIAO : Publication « Référentiel – L’accès logement » (Version sept. 2017)

Le référentiel « Accès au logement » constitue l’une des actions de la Mission Logement du SIAO 95. Il s’appuie sur les 5 modules de formation dispensés aux travailleurs sociaux de structures par l’équipe … Continuer la lecture de SIAO : Publication « Référentiel – L’accès logement » (Version sept. 2017)

Chantier d’insertion PPSMJ

Implantation :

La base de vie est située au 8 rue de Neuville à CERGY-Village.

base de vie cergy

Ce Chantier d’Insertion est rattaché au Service Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI), lui-même intégré au sein du Pôle Insertion – Formation.

Date de création / Genèse :

En 2006/2007, émergence d’une convergence de vue et d’objectif, entre le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation du Val d’Oise (SPIP 95) et l’Association ESPERER 95, afin de conjuguer leurs compétences et leurs moyens pour ouvrir un Chantier d’Insertion  pour accueillir des personnes condamnées, effectuant leur fin de peine ou dans le cadre d’un aménagement de peine (Article L.223-15), incarcérées à la Maison d’Arrêt du Val d’Oise (MAVO) et suivi par le SPIP 95.

Missions :

nettoyage feuillesL’accompagnement et le soutien auprès de personnes en aménagement de peine (Placement extérieur ou sous surveillance électronique) pour permettre : la reprise d’un rythme et d’une discipline de travail, la resocialisation et la confiance en soi, la définition ou la précision d’un projet professionnel.

Agréments / Conventions :

Conformément à l’Article L. 5132 du code du travail, l’insertion par l’activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle.

L’insertion par l’activité économique, notamment par la création d’activité économique, contribue également au développement des territoires.

La qualité de l’ACI et de son programme d’action conditionne la délivrance d’un agrément annuel instruit par les services de la DIRECCTE-UD95 et délivré par le Conseil Départemental d’Insertion par l’Activité Economique (CDIAE). Cet agrément précise aussi le nombre de postes d’insertion autorisé via des Contrats à Durée Déterminée d’Insertion (CDDI).

Il donne lieu à l’établissement d’une convention entre l’Etat et la structure porteuse qui permet de bénéficier d’une subvention « d’aide aux postes d’insertion », allouée en fonction du nombre d’équivalents temps plein réalisés (ETP), majorée d’un taux modulé de 0 à 10% en référence à trois critères : le type de public, les efforts consacrés à l’insertion et les résultats en sortie.

Au terme de chaque exercice, un dialogue de gestion est organisé par les services de la DIRECCTE-UD95 pour réaliser le bilan de l’année écoulée et projeter la suivante : les services du SPIP 95 et du Pôle Emploi peuvent être associés.

Rattachement au programme 102 « accès et retour à l’emploi » de la mission Travail et Emploi :

ACI 1 ramassageAction 2 « mise en situation d’emploi des publics fragiles »,
sous-action 2 « accompagnement des publics les plus en difficulté ».

Faisant partie intégrante des Structures d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE), ce Chantier d’Insertion se doit de mettre en place un accompagnement global des salariés en insertion, combinant un suivi des problématiques sociales avec une mise en situation de travail dans le cadre d’un activité professionnelle. Le projet doit être adapté aux besoins des salariés en insertion, à la situation du marché du travail local et à la stratégie d’animation et de pilotage de l’offre d’insertion arrêtée par le CDIAE.

Cadre juridique de référence :

La Loi de lutte contre les exclusions du 29/07/98, le Code du Travail a fixé dans les Articles L. 5132 et suivants.

La Loi n°2008-67 que les Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI) conventionnés par l’Etat sont organisés par les employeurs figurant sur une liste (Le Décret N° 2006-1156 du 15 septembre 2006 précise la liste des employeurs pouvant passer avec l’Etat une convention pour la mise en œuvre d’ACI).

La Loi N° 2005-32 du 18/01/05 de programmation pour la cohésion sociale.

Le Décret n°2014-197 du 21/02/14, portant généralisation de l’aide au poste d’insertion et diverses mesures relatives à l’insertion par l’activité économique.

La réforme de la formation professionnelle de septembre 2018.

Public accueilli :

Dès son origine, la co-construction du Chantier d’Insertion, avec le SPIP 95, organisait une répartition à parité des personnes salariées, sous main de Justice, avec :

  • 3 postes pour celles en placement extérieur (PE) auprès du service Socio-judiciaire 95 ;
  • 3 postes pour celles en placement sous surveillance électronique (PSE) suivies par le SPIP 95.
  • Depuis 2010, 2 postes sont aussi ouverts pour des demandeurs d’emploi.

Capacité :

8 postes d’insertion dans le cadre de CDDI, soit un maximum de 5,48 ETP.

Modalités d’admission :

Lors des Comités Techniques (CT) de suivis (une réunion mensuelle), la présentation des candidatures est assurée par le SPIP 95 et/ou le SSJ 95. Le Service Accompagnement Formation et l’encadrant technique sont aussi amenés à donner leur avis avant d’acter un positionnement.

Un entretien est réalisé par ces derniers avec le candidat et, sauf difficulté, il est suivi par un rendez-vous avec la direction de l’Association pour la signature du CDDI.

En cas de difficultés avérées et motivées, la candidature est définitivement réexaminée au prochain CT.

Durée de contractualisation :

La durée contractuelle initiale est de 4 mois, renouvelable une fois, en fonction de l’implication au travail et de la préparation du projet professionnel du salarié concerné.

Horaires :

Lundi : 8h30 à 12h30 et 13h30 à 16h30

Mardi : 8h30 à 12h00 et 13h30 à 15h30 (Service Accompagnement Formation)

Mercredi : 8h30 à 12h30 et 13h30 à 17h00

Jeudi : 8h30 à 12h30

Vendredi : 10h00 à 12h00 (hors contrat de travail : régulation une semaine sur deux avec le SPIP95 et le SSJ95), uniquement pour les salariés sous main de Justice.

Modalités de fonctionnement et d’accompagnement :

Dans ce cadre, les lundis sont dédiés aux interventions de propreté et de nettoyage des rues du quartier de Saint-Christophe et de l’Esplanade des 12 Colonnes.

Les mardis matin sont dédiés aux espaces verts (sentes et terrains).

Les mardis après-midi sont dédiés à l’accompagnement au projet professionnel réalisé au service Accompagnement-Formation à PONTOISE. Cet accompagnement se traduit par des ateliers collectifs : TRE, informations/ conseils sur le monde du travail, le monde de l’entreprise ; droits et devoirs des salariés (contrat de travail, fiche de paie), la « valeur » travail, les capacités d’organisation et comportementales dans le monde professionnel.

Initiation/perfectionnement à l’outil bureautique/Internet dans le cadre de la recherche d’emploi.

Les mercredis matin sont dédiés à la poursuite des interventions en espaces verts. Alors que les après-midis sont réservés au nettoyage des cours de 5 écoles. Cette tâche demeure la plus difficile à réaliser car le temps nous est compté : à 17h00 toutes les écoles planifiées doivent être nettoyées pour le lendemain.

Les jeudis matins sont utilisés pour réaliser :

  • l’entretien de la base de vie et du matériel ;
  • la mise en décharge de l’ensemble des matériaux collectés.

Une réunion de régulation, voire de recadrage se tient tous les vendredis matin, de 10 à 12 heures, conjointement par le SPIP 95 et le SSJ 95.

Sur la base du volontariat, et en concertation avec l’encadrant technique, les salariés peuvent bénéficier des ateliers sociolinguistiques et initiation/perfectionnement à l’outil bureautique/Internet proposés au Service Accompagnement-Formation.

Enfin, les salariés bénéficient d’une formation certifiée aux premiers gestes et secours civiques – PSC1.

Une sensibilisation et un accompagnement à la démarche de Certification CléA est également proposé.

Tous les mois, un Comité Technique de suivi réunit le SPIP 95 et les services d’ESPERER 95 (SSJ95, Service Accompagnement-Formation et Encadrant technique) :

  • La présentation des candidatures.
  • Le suivi des salariés en poste.
  • La préparation des sorties et leur accompagnement.

Un Comité de pilotage se réunit une fois par an avec l’ensemble des partenaires : opérationnels, financeurs et institutionnels.

Activités et services proposés :

Le débroussaillage et la taille du bois à l’entrée de la ZA Francis Combe, de sentes et de terrains en bord d’Oise.

Le nettoyage hebdomadaire des rues, des trottoirs, des espaces publics (quartier Saint-Christophe) et de 5 écoles.

ACI 1 fauche ACI 1 nettoyage écoles

Partenariats :

SPIP 95 et la ville de CERGY

SPIP 95Logo Ville de CERGY Transparent

Conditions de ressources :

Aucune

Aides financières :

Aucune directe

Participation financière :

Aucune

Financement :

Prestation de la ville de CERGY liée au marché public (Art. 30)

Prestation du SPIP 95 liée au nombre de journées effectuées par les salariés en PSE

Subventions de l’Etat : Aide aux postes CDDI (ASP) et FIPD

Subvention Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise

Mise à disposition gracieuse des locaux de la base de vie par la ville de CERGY

DIRECCTELogo pole emploi transparentLogo Ville de CERGY Transparent

Logo région IDF TransparentSPIP 95Logo CACP Transparent

Moyens humains :

1,3 ETP Encadrement technique

0,40 ETP Accompagnement social, professionnel et formation

0,30 ETP Gestion et administration

Outils de travail :

materielTous les salariés sont dotés d’équipement de protection individuel (EPI), des outils manuels et thermiques sont disponibles pour réaliser les différentes tâches en toute sécurité.

Un camion benne, 7 places, permet à l’équipe de se rendre sur les lieux, d’intervention avec les outils mais aussi d’évacuer les ordures et déchets de coupes.

Pour conclure, les salariés bénéficient d’une base de vie, ainsi que des locaux et matériels bureautiques du Service Accompagnement Formation.