Espace Social Pour l'Education la Réinsertion et la Réflexion

Nous avons besoins de vos dons !

Nous avons besoins de vos dons !

Alors que le froid s’installe, ESPERER 95 fait appel à la solidarité de tous en organisant une collecte de vêtements chauds pour les personnes accueillies dans ses centres d’hébergement pour personnes migrantes … Continuer la lecture de Nous avons besoins de vos dons !

Rencontre entre le C.E.S.E. et ESPERER 95

Rencontre entre le C.E.S.E. et ESPERER 95

Le premier ministre a interrogé le CESE sur les conditions d’une meilleure réinsertion des personnes détenues. Quelle place est-il donné à cet objectifs dans les missions des services pénitentiaires ? Avec quels … Continuer la lecture de Rencontre entre le C.E.S.E. et ESPERER 95

Synthèse Séminaire des 40 ans

Synthèse Séminaire des 40 ans

  Comment résumer nos actions, nos engagements, nos combats, nos « coups de gueule » en une journée, en un événement… sacré challenge que nous n’avons pas souhaité relever tant il nous … Continuer la lecture de Synthèse Séminaire des 40 ans

Bulletin Info SIAO 95 Décembre 2019

Bulletin Info SIAO 95 Décembre 2019

Télécharger le dernier Bulletin Info SIAO 95 Au sommaire ce mois-ci : Indicateurs SIAO (p1) Retour sur la coordination territoriale du SIAO 95 (p2) Point d’étape hivernal (p4) Comité technique du PDALHPD (p4) … Continuer la lecture de Bulletin Info SIAO 95 Décembre 2019

Dossier Spécial : le Placement à l’Extérieur

Dossier Spécial : le Placement à l’Extérieur

Œuvrant à la valorisation de la mesure de placement à l’extérieur depuis près de quinze ans, la fédération nationale des associations socio-judiciaires, Citoyens et Justice, et ESPERER 95 ont organisé le 24 … Continuer la lecture de Dossier Spécial : le Placement à l’Extérieur

Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

La version 2017 du répertoire des acteurs sociaux du département Val d’Oise  est maintenant disponible. Le sommaire est interactif ; n’hésitez pas à cliquer. Si vous souhaitez être ajouté dans le répertoire, … Continuer la lecture de Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Le guide des dispositifs d’accueil, d’hébergement, de logement accompagné et d’accès au logement est disponible. C’est l’aboutissement de deux années de travail dans le cadre d’une action transversale du Plan Départemental d’Action  … Continuer la lecture de Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

SIAO : Publication « Référentiel – L’accès logement » (Version sept. 2017)

SIAO : Publication « Référentiel – L’accès logement » (Version sept. 2017)

Le référentiel « Accès au logement » constitue l’une des actions de la Mission Logement du SIAO 95. Il s’appuie sur les 5 modules de formation dispensés aux travailleurs sociaux de structures par l’équipe … Continuer la lecture de SIAO : Publication « Référentiel – L’accès logement » (Version sept. 2017)

CHU des Carrières

 

Le Centre d’Hébergement des Carrières est une structure d’hébergement d’urgence collective, il se situe au 10 rue des Carrières à Pontoise. Il permet l’accueil en chambres seules ou partagées avec salle de bain (17 chambres au total). Les personnes accueillies ont à disposition différentes prestations : cuisine collective, salle d’activité, domiciliation, buanderie.

 

 Date de création / Genèse :

Le centre d’hébergement des Carrières a ouvert en 1995 suite à la mise en place de l’ALT (Aide aux organismes Logeant à titre Temporaire des personnes défavorisées), il est constitué de 35 places réparties au travers de différents dispositifs conventionnés.

  • 22 places SIAO : permettant l’accueil inconditionnel de familles et/ou personnes seules orientées par le SIAO
  • 2 places dédiées à la convention DUNE : personnes détenues principalement à la Maison d’Arrêt du Val d’Oise ou placées sous-main de justice, engagées dans une démarche de soins avec le CSAPA DUNE et pour qui un hébergement permettra la continuité ou la mise en œuvre de la démarche thérapeutique.
  • 1 place dédiée à la convention ACSé : le dispositif national ACSé oriente les personnes majeures victimes de la traite humaine nécessitant un éloignement géographique des lieux des faits.
  • 3 places dédiées aux personnes sous-main de justice en placement extérieur, accompagnées par le service socio-judiciaire de l’association
  • 2 places dédiées aux personnes auteures de violences conjugales, bénéficiant de mesures d’éloignement du domicile et accompagnées par le service socio-judiciaire de l’association pour un public
  • 5 places permettant la mise à l’abri, pour des hommes seuls ou couples orientés par le 115

 

 

 

Mission :

La mission du CHU des Carrières est d’accueillir, héberger et accompagner socialement des personnes orientées, principalement par le SIAO, en vue d’accéder, sur du plus ou moins long terme, à une solution d’hébergement ou logement stable.

Dans un but d’émancipation et d’accès à l’autonomie, au travers de cette prise en charge global, la personne pourra, avec le soutien de son référent social, accéder : à l’ouverture de l’ensemble de ses droits fondamentaux, renforcer sa capacité à agir pour elles-mêmes et exercer une pleine citoyenneté.

 

Statut :

Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU).

Conventions / protocoles

  • Convention pluriannuelle d’objectifs relayée par l’établissement d’un CPOM pour début 2016.
  • Convention avec le CSAPA DUNE.
  • Convention avec le Réseau d’accueil et d’hébergement des étrangers victimes de la traite des êtres humains et de l’esclavage (ACSé).
  • Convention avec la CAF pour le fonctionnement du Lieu d’Accueil Enfants Parents.
  • Protocole avec le Pôle socio-judiciaire de l’Association sur l’accueil des auteurs de violences conjugales et les PPSMJ en aménagement de peine.

 

Rattachement aux dispositifs AHI départemental :

Le Centre d’hébergement des Carrières est intégré aux dispositifs Accueil/Hébergement/Insertion (AHI) du département et au Plan Départemental d’Action pour le Logement et l’Hébergement des Personnes défavorisées (PDALHP).

Cadre juridique de référence :

  • Loi de lutte contre l’exclusion de 1998 (n°98-657).
  • Circulaire UHC/IUH/6 n°2000-16 du 9 mars 2000 relative aux opérations financées sur la ligne d’urgence.
  • Loi de rénovation du secteur social et médico-social de 2002 (loi n°2002-2).
  • Circulaire DGAS/1A/LCE/2007/90 du 19 mars 2007 définissant le principe de continuité dans la prise en charge des personnes sans-abri posé par l’article 4 de la loi DALO du 5 mars 2007.
  • Loi instituant le Droit au Logement Opposable de 2007 (n°2007-290) et précisant la domiciliation.
  • Décret du 13 septembre 2007 (n°2007-1352) sur la protection des victimes de la traite en France.
  • Circulaire UHC/IUH du 4 juillet 2008 relative à la mise en œuvre de la politique du logement et à la programmation des financements aidés de l’Etat pour 2008.
  • Loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre les exclusions de 2009 (n°2009-323).

 

 

Durée du séjour et contractualisation :

  • Une à trois nuits pour les personnes orientées par le 115 dans le cadre de la mise à l’abri.
  • Durées déterminées par convention avec le Pôle socio-judiciaire sur les cinq places accueillant des publics sous-main de justice (en aménagement de peine ou auteurs de violences conjugales).
  • Durées indéterminées pour la très grande majorité des ménages orientés par le SIAO et le CSAPA Dune (durée moyenne de séjour : 21 mois), un contrat de séjour est signé (avec objectifs de séjour) après le 1er mois d’accueil et renouvelé ensuite tous les 3 mois.

 

 

Accueil et horaires d’accueil :

Ouverture du Centre d’Hébergement 24H/24 et 365j/365 (présence permanente de personnel).

 

Fonctionnement de l’équipe :

 

Le Centre d’Hébergement des Carrières est composé de : une cheffe de service, une coordinatrice qui a, en parallèle, la charge de l’accompagnement social des ménages hébergés (hors place dédiées au service socio-judiciaire), une maîtresse de maison, un agent de ménage, une équipe de veilleurs (nuit et week-end).

 

L’organisation en journée :

En journée l’équipe veille au bon fonctionnement de la structure : distribution du courrier pour le service du DHUA, entretien des parties communes, gestion de la buanderie, bonne utilisation des espaces de vie et régulation du bon vivre ensemble au sein de l’établissement.

 

Le travailleur social, en parallèle, reçoit individuellement les usagers dans le cadre de leur accompagnement social, à hauteur d’une fois par semaine. En fonction de la situation des personne, un accompagnement physique peut-être nécessaire pour certaines démarches. Au de-là des démarches administratives, un travail, moins formel, est réalisé au quotidien pour renforcer l’autonomie et la confiance en soi des personnes accueillies.

 

L’organisation en soirée :

Le soir et le week-end une équipe de veilleur est chargée de : la surveillance du centre, de l’accueil des personnes orientée sur les places 115, la gestion du 115 de nuit.

 

Au fil des années, le centre d’hébergement des Carrières a développé une approche adaptée vis-à-vis des publics spécifiques : exilés, victimes d’addiction, de prostitution ou inscrit dans un parcours judiciaire permettant d’offrir un lieu de vie sécurisé et sécurisant.

 

Activités et services proposés :

Domiciliation des personnes, accompagnement socio-éducatif global (ouverture des droits administratifs, couverture maladie, demande SIAO et logement…), orientation et/ou accompagnement vers les dispositifs de droit commun, participation des usagers (CVS, sorties loisirs/culturelles, atelier repas, couture et lecture pour les enfants).

Partenariats :

CSAPA DUNE, le réseau Accueil Sécurisant ACSé, Tilt services, le service Accompagnement Formation de l’Association, les épiceries solidaires « le Maillon » et « le Pélican », les groupes scolaires, le service social départemental, les PMI, le réseau école et famille, les CCAS, les services sociaux ces centres hospitaliers, RSF I3F pour le relogement des ménages prêts au relogement.

Conditions de ressources :

Sans condition de ressources.

Aides financières :

Oui : exceptionnelles et sous forme de secours d’urgence.

Participation financière :

Oui, dès que les ménages obtiennent des ressources. Ce montant est fixé dans le contrat d’hébergement et correspond à 18% des ressources.

Financement :

  • Financement de l’Etat (DDCS).
  • Participation des personnes hébergées à leurs frais d’hébergement.


Outils de travail :

Le projet associatif, la charte de l’accompagnement social, le registre de sécurité, le cahier de procédures, le projet d’établissement, le livret d’accueil et le contrat d’engagements réciproques, le rapport d’évaluation externe (2010), la fiche incident, le Conseil de la Vie Sociale (CVS).