Espace Social Pour l'Education la Réinsertion et la Réflexion

SOIREE SOLIDARITE UKRAINE

SOIREE SOLIDARITE UKRAINE

L’Association ESPERER 95 et la Ville de Cergy organisent :

La Soirée Solidarité Ukraine
14 mai 2022 – à partir de 18h00
Au Douze à Cergy

Référentiel de l’accès au logement social – mai 2022

Référentiel de l’accès au logement social – mai 2022

Le « Référentiel de l’accès au logement social » constitue l’une des actions de la Mission Logement du SIAO 95, afin d’apporter un soutien à l’ensemble des référents en charge d’accompagner les … Continue reading Référentiel de l’accès au logement social – mai 2022

Bulletin Info SIAO 95 Mai 2022

Bulletin Info SIAO 95 Mai 2022

Télécharger le dernier Bulletin Info SIAO 95 Au sommaire ce mois-ci : Indicateurs SIAO (p1) +30 % de logements locatifs intermédiaires (LLI) en 2021 (p2) Décret du 15 avril 2022 portant sur … Continue reading Bulletin Info SIAO 95 Mai 2022

ESPERER 95 – Rapport d’Activité 2020

ESPERER 95 – Rapport d’Activité 2020

Le Rapport d’Activité 2020 est en ligne Le 25 juin dernier se tenait l’Assemblée générale ordinaire d’ESPERER 95, l’occasion de faire le bilan d’une année 2020 d’une exceptionnelle intensité.   Bonne lecture ! … Continue reading ESPERER 95 – Rapport d’Activité 2020

Synthèse Séminaire des 40 ans

Synthèse Séminaire des 40 ans

  Comment résumer nos actions, nos engagements, nos combats, nos « coups de gueule » en une journée, en un événement… sacré challenge que nous n’avons pas souhaité relever tant il nous … Continue reading Synthèse Séminaire des 40 ans

Guide des dispositifs du Val d’Oise

Guide des dispositifs du Val d’Oise

Le guide des dispositifs d’accueil, d’hébergement, de logement accompagné et d’accès au logement est disponible. C’est l’aboutissement de deux années de travail dans le cadre d’une action transversale du Plan Départemental d’Action  … Continue reading Guide des dispositifs du Val d’Oise

HUDA Bernes sur Oise

Le site de Bernes sur Oise a ouvert ses portes aux demandeurs d’asile le 02/11/2016 en tant que Centre d’Hébergement d’Urgence pour Migrants (CHUM). En réponse à un appel à projet et aux dispositions prévues par la loi Immigration et Asile du 10 septembre 2018, le CHUM se transforme en Hébergement d’Urgence pour Demandeur d’Asile (HUDA) au 1er Janvier 2019. La capacité d’accueil du lieu, elle, ne change pas, et reste à 35 places. La différence entre les structures CHUM et HUDA réside dans l’inconditionnalité ou plutôt la conditionnalité de l’accueil. En effet, ne sont admis dans les HUDA que les demandeurs d’asile qui bénéficient des Conditions matérielles d’accueils (CMA), à savoir une proposition d’hébergement et l’allocation pour demandeur d’asile. Cela signifie également que les bénéficiaires de la protection internationale (BPI) donc les réfugiés et les personnes bénéficiant de la protection subsidiaire ne sont pas admis dans les HUDA.
Basé au sein des infrastructures de l’AFPA, qui a la responsabilité  de la maintenance du site, les locaux sont toutefois isolés de tout commerces, ou infrastructures permettant un ancrage dans une communauté ou vie collective.

Pour pallier à l’absence d’ancrage et donc d’échange avec la communauté, le travailleur social présent sur place, travaille sur la mise en place d’activité de partage, d’échange mais également d’insertion.

  • Ainsi, une sortie à Fort Mahon a été organisée
  • Un tournoi de foot
  • Un potager a été créé avec les résidents,
  • Des cours de Français sont aussi octroyés bénévolement au sein de la structure mais aussi en dehors pour les résidents qui le souhaitent.

Le placement en HUDA est temporaire bien que cela puisse représenter plus de 12 mois. Il s’agit d’un hébergement provisoire dans l’attente de la détermination du statut de réfugié ou d’une orientation éventuelle. Le site accueille exclusivement des hommes seuls isolés, demandeurs d’asile.

Outre toutes les problématiques sociales d’insertion, de stimulation et d’intégration sur lesquelles le travailleur social intervient, ses tâches quotidiennes supposent également d’accompagner et de suivre la personne concernant l’état d’avancement de sa demande d’asile. Cela signifie notamment de l’orienter vers les acteurs ou partenaires adéquates, l’assister dans la préparation de sa demande, dans ses rendez-vous à l’OFII ou la préfecture.

Cet accompagnement quotidien, englobe aussi toutes les procédures administratives, que ce soit l’ouverture de la couverture maladie universelle, l’ouverture d’un compte bancaire, et l’obtention de l’Allocation pour Demandeur d’Asile.