Espace Social Pour l'Education la Réinsertion et la Réflexion

Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Au sommaire ce mois-ci : Indicateurs SIAO/115 2017, Bilan de la période hivernale 2016/2017, L’étude « Organiser la sortie de détention : de la prison vers le logement » est publiée ! Poursuite des travaux du … Continuer la lecture de Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Le Rapport d’activité et d’observation sociale du SIAO Val d’Oise de l’année 2016 est à présent disponible. Nous avons souhaité mettre en avant le versant « observation sociale départementale » qui est une mission … Continuer la lecture de Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

Le référentiel « Accès au logement » constitue l’une des actions de la Mission Logement du SIAO 95. Il s’appuie sur les 5 modules de formation dispensés aux travailleurs sociaux de structures par l’équipe … Continuer la lecture de SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

Actions de prise en charge mises en œuvre en direction des auteurs de violences conjugales

Implantation :

  • Pontoise pour la structure administrative du service qui est rattachée au Pôle Socio-Judiciaire.
  • L’ensemble du territoire du département du Val d’Oise

Date de création :

L’Association est habilitée au titre du contrôle judiciaire et des enquêtes depuis le 25 juin 1984 par la commission des magistrats du siège et du Parquet du Tribunal de Grande Instance de PONTOISE

Missions :

Outre l’accompagnement dans le cadre du contrôle judiciaire ou du sursis avec mise à l’épreuve, l’action portée par ESPERER 95 se décline à travers trois volets :

  • Une solution d’hébergement provisoire qui permet d’organiser concrètement l’éloignement du conjoint violent du domicile conjugal.
  • Les consultations psychologiques auprès du psychologue de l’association dans le but d’appréhender une démarche de responsabilisation, consultations qui peuvent être déclenchées sous un délai rapide et jusqu’à ce qu’un relai soit enclenché.
  • Deux actions collectives de type “groupe de paroles” de nature et de contenu différents :
    → Le module d’éducation et de prévention (MEP) : Il concerne les auteurs non condamnés. Il s’agit d’un module collectif à visée éducative et préventive qui présente aux participants des repères éducatifs généraux concernant les violences conjugales. Il se déroule sur 4 séances d’une heure et demie. Il y est proposé aux participants des connaissances concrètes pour mieux identifier les comportements et les situations à risque ainsi que des outils de communication pour prévenir les comportements violents. Ce module se veut très concret et ne fait pas appel à l’élaboration des participants. Il s’agit pour eux de se décentrer de leur problématique personnelle afin de participer à la réflexion générale sur les violences conjugales.
    → Le programme de responsabilisation (PR) : Divisé en 7 séances d’une heure et demi, et précédé d’un entretien individuel, l’objectif de ce module collectif long est de commencer un travail d’introspection et de favoriser un travail de responsabilisation approfondi où les participants sont sollicitées à partir de leur situation personnelle. Il s’adresse ainsi à des personnes condamnées et les participants ont tous effectué le module d’éducation et de prévention au préalable.

Agréments / Conventions :

L’Association ESPERER 95 est dûment habilitée par la Cour d’Appel de Versailles. Une convention établie avec cette même Cours d’Appel et signée chaque année par les chefs de cours, détermine les conditions d’intervention de l’association dans le secteur présentenciel.

C’est à partir de cette habilitation et de cette convention que les magistrats mandants peuvent saisir l’association.

Le suivi des mesures est assuré par des intervenants Socio-Judiciaire diplômés et expérimentés. Les consultations et l’animation des groupes de parole sont tenues par des psychologues. Ces professionnels reçoivent l’appui de la directrice du pôle Socio-Judiciaire qui valide tous les écrits et anime une réflexion d’équipe fixant le cadre de bonnes pratiques professionnelles.

Public suivi :

Personnes placées sous main de justice, homme ou femme, faisant l’objet d’un contrôle judiciaire socio-éducatif, d’une condamnation à venir, d’une mesure alternative aux poursuites, d’un sursis avec mise à l’épreuve.

Le groupe de parole « Module d’Education et de Prévention » accueille également des personnes volontaires, pouvant être orientées par divers services sociaux ou faisant l’objet d’une mesure exercée par le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation.

Capacité de suivis :

→  Groupes de parole : jusqu’à 80 personnes par an.

Modalités d’admission :

Sur orientation des travailleurs sociaux du pôle Socio-Judiciaire en charge de mesures de CJ/SME/PE/Compo pénale. Peuvent également être accueillies des personnes orientées par le SPIP. Les services sociaux départementaux et associatifs peuvent également orienter des personnes sur le Module d’Education et de Prévention.

Durée du suivi :

La durée du suivi est de 4 séances pour le Module d’éducation et de prévention, réparties sur 4 semaines. Elle est de 7 séances pour le programme de responsabilisation, réparties sur 7 semaines.

Accueil et horaires d’accueil :

Coordonnées :
SERVICE SOCIO-JUDICIAIRE PRESENTENCIEL
69 rue Saint-Martin
95300 PONTOISE
Tél : 01 34 35 33 20
Fax : 01 34 35 33 21
cjse-enquetes@esperer-95.org

openLe service est ouvert du lundi au vendredi selon les horaires suivants :

  • Lundi : 9h30- 20h
  • Mardi : 10h00- 18h00
  • Mercredi : 12h00-20h30
  • Jeudi : 9h00-17h30
  • Vendredi : 9h00-17h00

Financement de la structure :

L’Association percevait une subvention au titre du Fond Interministériel de Prévention de la Délinquance qui n’a pas été renouvelée en 2015 mais sollicitée à nouveau pour 2016.

Moyens humains :

Trois travailleurs sociaux à temps plein, deux psychologues à temps partiel.

Outils de travail :

  • Le projet associatif
  • Une ordonnance ou un jugement
  • Des outils spécifiques d’animation de groupe (texte, videos, jeux…)
  • Un livret d’accueil remis aux personnes placées sous contrôle judiciaire
  • Une réunion bimensuelle interne
  • Différents rapports adressés au magistrat prescripteur.
  • Un bilan d’activité annuel
  • Des référentiels « mesure » édités par la fédération Citoyens et Justice
  • Une participation aux commissions nationales pré et post sentenciel de la fédération Citoyens et Justice
  • Une participation au comité de pilotage animé par le parquet du TGI de Pontoise sur le thème des violences conjugales
  • Une réunion de régulation annuelle avec les magistrats du parquet, de l’instruction et de l’application des peines du TGI de Pontoise