Espace Social Pour l'Education la Réinsertion et la Réflexion

Pôle Insertion

Chantier d’insertion Espaces semi-naturels et humides

Implantation :

La base de vie est située au 7 bis boulevard Carnot à VILLIERS-LE-BEL

équipe

Ce chantier d’insertion est rattaché au Service Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI), lui-même intégré au sein du Pôle Insertion – Formation.

Date de création / Genèse :

  • En 2012/2013, afin de mettre à la disposition, des habitants sans emploi des communes composant la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France, les savoir-faire et les expériences acquises par l’Association. L’enjeu étant de parvenir à mener et à développer des activités liées à l’insertion par l’économique couplées à un accompagnement professionnel pour renouer avec le monde du travail.
  • Le premier support d’activité consistant  à revaloriser le site du Mont-Griffard situé à Villiers-le-Bel et s’inscrivant dans le projet de « Coulée Verte » d’Ile de France.
  • Grace à l’accompagnement et au soutien du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) de Roissy Pays de France, ce Chantier d’Insertion a pu débuter en 2014.

Mission :

  • La mise au travail de personnes très éloignées de l’emploi, orientées par le PLIE de Roissy Pays de France, en vue de les pré-qualifier et de leur permettre de renouer avec le monde du travail.
  • L’acquisition des gestes techniques, de savoir-faire et de comportements directement utilisables en situation professionnelle, notamment avec des apports de formation pratique et théorique préparant au métier d’agent d’entretien des espaces naturels.

ACI 3 Apprentissage techniques

Statuts :

  • Conformément à l’Article L. 5132 du code du travail, l’insertion par l’activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle.
  • L’insertion par l’activité économique, notamment par la création d’activité économique, contribue également au développement des territoires.

Agréments / Conventions :

  • La qualité de l’ACI et de son programme d’action conditionne la délivrance d’un agrément annuel instruit par les services de la DIRECCTE-UT95 et délivré par le Conseil Départemental d’Insertion par l’Activité Economique (CDIAE). Cet agrément conditionne aussi le nombre de postes d’insertion autorisé via des Contrats à Durée Déterminée d’Insertion (CDDI).
  • Il donne lieu à l’établissement d’une convention entre l’Etat et la structure porteuse qui permet de bénéficier d’une subvention « d’aide aux postes d’insertion », allouée en fonction du nombre d’équivalents temps plein réalisés (ETP), valorisée d’un taux modulé de 0 à 10% en référence à trois critères : le type de public, les efforts consacrés à l’insertion et les résultats en sortie.
  • Au terme de chacun exercice, un dialogue de gestion est organisé par les services de la DIRECCTE-UT95 pour réaliser le bilan de l’année écoulée et projeter la suivante : le Pôle Emploi peut y être associé.

Rattachement au programme 102 « accès et retour à l’emploi » de la mission Travail et Emploi :

Action 2 « mise en situation d’emploi des publics fragiles », sous-action 2 « accompagnement des publics les plus en difficulté ».

Faisant partie intégrante des Structures d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE), ce Chantier d’Insertion se doit de mettre en place un accompagnement global des salariés en insertion, combinant un suivi des problématiques sociales avec une mise en situation de travail dans le cadre d’un activité professionnelle. Le projet doit être adapté aux besoins des salariés en insertion, à la situation du marché du travail local et à la stratégie d’animation et de pilotage de l’offre d’insertion arrêtée par le CDIAE.

camion

Cadre juridique de référence :

  • La Loi de lutte contre les exclusions du 29/07/98,
  • Le Code du Travail a fixé dans les Articles L. 5132 et suivants,
  • PO national FSE 2014-2020 pour l’Emploi et l’Inclusion en Métropole – Volet déconcentré en Ile-de-France Axe 3 – Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion,
  • La Loi n°2008-67 définissant que les Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI) conventionnés par l’Etat sont organisés par les employeurs figurant sur une liste (Le Décret N° 2006-1156 du 15 septembre 2006 précise la liste des employeurs pouvant passer avec l’Etat une convention pour la mise en œuvre d’ACI),
  • La Loi n° 2005-32 du 18/01/05 de programmation pour la cohésion sociale,
  • Le Décret n°2014-197 du 21/02/14, portant généralisation de l’aide au poste d’insertion et diverses mesures relatives à l’insertion par l’activité économique.

Public accueilli :

La co-construction du Chantier d’Insertion, avec le concours du PLIE de Roissy Val de France et le soutien du Fonds Social Européen, implique que tous les salariés du Chantier d’Insertion doivent être des bénéficiaires du PLIE.

Capacité :

10 postes d’insertion dans le cadre de CDDI, soit un maximum de 7,40 ETP.

ACI 3debroussaillage et fauche

Modalités d’admission :

Une information est réalisée auprès des référents du PLIE qui, à l’issue, en leur qualité de prescripteurs, ont sensibilisé les publics répondant aux critères énoncés précédemment sur la spécificité du Chantier d’Insertion proposé par ESPERER 95.

A ce titre, les candidats doivent correspondre à quelques prérequis :

  • Savoir lire et écrire, communiquer en français,
  • S’engager à mener une recherche active de solution professionnelle : Emploi / Formation,
  • Etre apte au travail (allergie aux pollens, résistance aux intempéries, vaccin antitétanique à jour, absence de contre-indication pour réaliser un travail physique),

Deux réunions d’information collective avec tests sont réalisées, puis une communication est faite auprès des candidats retenus et non-retenus.

classe

Une fois les informations préalables à l’embauche et la constitution des dossiers réalisées, une fiche de demande d’agrément est réalisée, puis adressée aux services du Pôle Emploi.

Une fois cet agrément obtenu auprès du Pôle Emploi, les contrats de travail peuvent être établis et les personnes retenues reçues en entretien d’embauche.

Durée contractualisation :

La durée contractuelle initiale est de 7,5 mois (congés payés inclus), renouvelable exceptionnellement une fois, en fonction de l’implication au travail et de la pertinence pour la préparation du projet professionnel du salarié concerné.

Horaires :

Lundi et mardi : 8h30 à 12h30 et 13h30 à 16h30
Mardi : 8h30 à 12h00 et 13h30 à 16h30
Mercredi : 9h00 à 12h00 et 13h00 à 16h00 (fréquentation du Service Accompagnement Formation de l’Association)
Jeudi : 8h30 à 12h30 et 13h30 à 15h30

Modalités de fonctionnement et l’accompagnement :

La mise en situation réelle de travail en vue d’acquisition de compétences techniques s’articule autour de 4 modules liés à l’entretien des espaces naturels situés aux abords des bassins de rétention des eaux pluviales, le suivi de l’écosystème (habitat, végétation, faune), et quelques travaux d’aménagements sur ces sites :

  • Module « Initiation » (gestes et postures) : Connaissance du métier et utilisation du matériel courant.
  • Module « Entretien d’un espace naturel » : Tonte, fauchage, débroussaillage, faucardage, arrachage, taille, abattage, débitage et entretien.
  • Module « Plantation dans un espace naturel » : Notions en botanique, reconnaissance de végétaux, préparation des sols ; plantation d’arbre, de massif d’arbustes et de haies, contrôle du bon état sanitaire des végétaux, apports d’engrais et amendements, paillage, arrosage, nettoyage du chantier.
  • Module « Pose et entretien d’équipements extérieurs » : Muret en pierres, escalier, bancs et/ou de clôtures, entretien d’équipements extérieurs.

La Journée du vendredi est consacrée à l’accompagnement référence de parcours et mobilisation sur projet professionnel comprend :

formation elodie

  • Une formation théorique avec mise en situation lors d’une sortie terrain
  • Des formations PSC1
  • Une formation « Habilitation électrique » HO BO
  • Des actions » Savoirs de base appliqués »
  • Un accompagnement référence de parcours et mobilisation professionnelle
  • Des actions coaching de préparation au contact entreprise et de soutien à la présentation physique

Les deux périodes de stage en entreprise, soit deux fois 15 jours pour un total de 140 heures/salarié.

Une réunion de concertation est réalisée une fois par trimestre avec les référents de parcours PLIE.

Un Comité de pilotage se réunit une fois par semestre avec l’ensemble des partenaires : opérationnels, financeurs et institutionnels.

Activités et services proposés :

La reconquête du Mont-Griffard, des sentes du Val Roger, des bassins (Av. des Entrepreneurs et rue Charles de Gaulle) : travaux d’aménagement et d’entretien différencié des espaces verts et aquatiques en vue de maintenir leur rôle hydraulique, tout en offrant aux promeneurs un cadre agréable et sécurisé.

ACI 3ramassage

Rendre aux attentes d’autres communes de la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France, telle Garges-lès-Gonesse en 2014.

Partenariats :

La ville de VILLIERS-LE-BEL, le PLIE et la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France.

Logo Ville Villiers le bel transparent

sans-titre

Conditions de ressources :

Aucune.

Aides financières :

Aucune directe.

Participation financière :

Aucune.

Financement :

  • Subvention de la ville de VILLIERS-LE-BEL
  • Subvention de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France
  • Subvention de l’Etat : Aide aux postes CDDI (ASP)
  • Subvention du Fonds Social Européen
  • Subventions du Conseil Régional Ile de France : Emplois Insertion
  • Environnement et Emplois Tremplin IAE
  • Mise à disposition gracieuse des locaux de la base de vie par la Communauté d’Agglomération de Roissy Pays de France

Logo Ville Villiers le bel transparentsans-titre     Logo marianne Logo pole emploi transparent Logo région IDF Transparent Logo Conseil Départemental transparentLOGO FSE Transparent

Moyens humains :

  • 1,5 ETP Encadrement technique,
  • 0,85 ETP Accompagnement social, professionnel et formation,
  • 0,15 ETP Gestion et administration.

Outils de travail :

  • Tous les salariés sont dotés d’équipement de protection individuel (EPI), des outils manuels et thermiques sont disponibles pour réaliser les différentes tâches en toute sécurité.
  • Un camion benne, 7 places, pour que l’équipe puisse se rendre sur les lieux, d’intervention avec les matériels mais aussi permettre d’évacuer les ordures et déchets de coupes.

Pour conclure, les salariés bénéficient d’une base de vie, ainsi que des locaux et matériels bureautiques du Service Accompagnement Formation.