Espace Social Pour l'Education la Réinsertion et la Réflexion

Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Au sommaire ce mois-ci : Indicateurs SIAO/115 2017, Bilan de la période hivernale 2016/2017, L’étude « Organiser la sortie de détention : de la prison vers le logement » est publiée ! Poursuite des travaux du … Continuer la lecture de Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Le Rapport d’activité et d’observation sociale du SIAO Val d’Oise de l’année 2016 est à présent disponible. Nous avons souhaité mettre en avant le versant « observation sociale départementale » qui est une mission … Continuer la lecture de Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

Le référentiel « Accès au logement » constitue l’une des actions de la Mission Logement du SIAO 95. Il s’appuie sur les 5 modules de formation dispensés aux travailleurs sociaux de structures par l’équipe … Continuer la lecture de SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

Maison Milada

La Maison Milada est implantée dans l’enceinte du Centre Hospitalier René DUBOS à Pontoise.

structure exterieure

Date de création / Genèse :

La structure a été créée à partir d’une demande à caractère d’urgence exprimée par le directeur de l’hôpital pour accueillir des personnes SDF très marginalisées qui squattaient en nombre et très régulièrement, en horaire de soirée, de nuit et le week-end, le Service des Urgences.

Ouverture en décembre 2006, de 9 places, dès la mise à disposition par le Centre Hospitalier de locaux disponibles et adaptés.

Extension de la Maison Milada à 17 places à l’automne 2009.

Mission : 

Sur orientations du service des urgences ou d’autres services du centre hospitalier : accueillir, stabiliser voir insérer des personnes très marginales et/ou en grande exclusion vivant à la rue depuis de nombreuses années, et présentant des graves problèmes de santé physique (cancer, cirrhose…) ou mentale.

Statut :

Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU)

Conventions / protocoles :
  • Convention de fonctionnement et de subvention avec la DDCS qui devrait être relayée par l’établissement d’un CPOM en 2016,
  • Convention relative au fonctionnement de la Maison Milada avec le Centre Hospitalier
  • Protocole avec l’Hôpital relatif aux interventions de l’Association ESPERER 95 (taxi social, orientations vers l’accueil de nuit des Cascades…) et des équipes de maraude de la Croix Rouge auprès des publics SDF fréquentant et squattant l’Hôpital.

Rattachement aux dispositifs AHI départemental :

La Maison Milada est une structure à seuil bas d’exigences. Le 115 ne réalise pas les orientations mais les enregistre.

Cadre juridique de référence :
  • Circulaire UHC/IUH/6 n°2000-16 du 9 mars 2000 relative aux opérations financées sur la ligne d’urgence,
  • Circulaire DGAS/1A/LCE/2007/90 du mars 2007 définissant le principe de continuité dans la prise en charge des personnes sans-abri posé par l’article 4 de la loi DALO du 5 mars 2007,
  • Circulaire UHC/IUH du 4 juillet 2008 relative à la mise en œuvre de la politique du logement et à la programmation des financements aidés de l’Etat pour 2008.
Orientations et Public accueilli : 

Hommes seuls et femmes seules orientés par : les différents services de l’Hôpital (service des urgences, service social…), l’Espace Santé Insertion rattaché au Centre Hospitalier et la maraude de la Croix Rouge.

Aicha noir et blanc

Capacité d’accueil : 

17 places.

Durée du séjour et contractualisation :
  • Sur 15 places, la durée du séjour varie de quelques jours à quelques mois voire quelques années ; les personnes investissant alors la structure comme un lieu de vie. Le principe de continuité est appliqué dès lors que les personnes souhaitent demeurer à Milada.
  • Sur les 2 autres places, la durée de mise à l’abri est de une à trois nuits pour les personnes déposées par la Maraude.

Forme d’habitat :
Bâtiment hospitalier en rez de chaussée où sont disposés le long d’un couloir : des chambres individuelles ou à deux lits, une cuisine, une salle à manger, des sanitaires et un espace d’accueil.

Monsieur abri de bus

 

Accueil et horaires d’accueil :

open

En semaine : de 13h30 au lendemain 9h00

En week-end et les jours fériés : 24h00/24h00

Prestations délivrées :

Repas, produits d’hygiène, vestiaire…

Modalités de fonctionnement et l’accompagnement :

L’équipe veille à ce que les personnes se sentent accueillies, puissent s’approprier le lieu afin de se stabiliser et entamer des démarches de soins et d’accès aux droits. Pour cela, le fonctionnement de la structure reste adaptable et informel.

Le règlement intérieur est appliqué de manière souple selon le parcours de la personne, sa situation et les règles qu’il peut intégrer.

Des actions collectives sont mises en place par le travailleur social afin de créer du lien entre les personnes, de s’approprier le lieu et de favoriser la reprise de confiance.cuisine-3

Une partie des personnes ont un référent social extérieur (travailleur social de la mission SDF de Cergy, CCAS de Pontoise, ESI).

L’accompagnement qui leur est proposé au sein de la Maison Milada est centré sur le sentiment d’appartenance, l’estime de soi et la mobilisation sur des dynamiques personnelles. Les autres personnes ont un accompagnement global intégrant l’accès aux droits (RSA, AAH, dossier SIAO…).

Activités et services proposés :

Diagnostic social et accompagnement global, groupe de parole bi-mensuel collectif sur site animé par la psychologue de l’Association, consultations psychologiques individuelles à la demande, interventions sociales d’intérêt collectif, sorties culturelles, ludiques et sportives, séjour de redynamisation, l’atelier d’insertion Emmaüs, réalisation d’une exposition photos, organisation de séjours, médiation animale, atelier cuisine organisé avec le référent de la mission SDF de Cergy.

activite ane

 Partenariats :

L’ensemble des services de l’hôpital, le secteur psychiatrique, l’ensemble des acteurs de la coordination SDF de la CACP, les membres du COPIL SDF de la CACP, les CSAPA Dune et ANPAA, la mission SDF de Cergy, le CCAS de Pontoise, la communauté Emmaüs, le pôle exclusion de la Croix Rouge.

Conditions de ressources :

Pas de conditions réglementaires de ressources.

Aides financières :

Aucune

Participation financière :

10 % des ressources.

Financement de la structure :

Financement Etat (DDCS).

Moyens humains :

 Un coordinateur, des surveillants de nuit, un travailleur social et un chef de serviPersonnel educce.

Outils de travail :

Le projet associatif, la charte de l’accompagnement social, le cahier de procédures, le registre de sécurité, le rapport d’évaluation externe (2015), le contrat d’accueil et d’engagements réciproques, les fiches d’évaluation SIAO, un Conseil de la Vie Sociale (CVS), le cahier de liaison, les tableaux de bord, les rapports d’activités…

Projet(s) :

A l’issue d’une évaluation externe réalisée en avril et mai 2015 par l’organisme GRAC, l’Association engagera une réflexion avec l’ARS, la DDCS et la direction du centre hospitalier René Dubos sur la transformation des places d’hébergement en lits Halte Soins Santé.