Espace Social Pour l'Education la Réinsertion et la Réflexion

Quel professionnel pour quel travail social…

Quel professionnel pour quel travail social…

Séminaire « Quel professionnel pour quel travail social… … Les nouveaux enjeux de la formation » Mardi 19 décembre 2017 – GRATUIT Auditorium de l’IPSL – 9h30 – 12h00 13 Bld de l’Hautil, 95000 … Continuer la lecture de Quel professionnel pour quel travail social…

Bulletin Info SIAO 95 décembre 2017

Bulletin Info SIAO 95 décembre 2017

Télécharger le Bulletin Info SIAO 95 Au sommaire ce mois-ci : Indicateurs SIAO 2017 (p.1) Retour sur la coordination territoriale du SIAO 95 « Le logement d’abord… sous quelles formes ? » (p.2-4) Renforcement de … Continuer la lecture de Bulletin Info SIAO 95 décembre 2017

Retour sur la conférence : Les parcours migratoires

Retour sur la conférence : Les parcours migratoires

Le 26 octobre dernier, ESPERER 95, en partenariat avec l’EPSS et la Sauvegarde 95, organisait une conférence sur le thème « Les Parcours Migratoires ». Ponctué de nombreuses interventions de professionnels du secteur social, … Continuer la lecture de Retour sur la conférence : Les parcours migratoires

Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

La version 2017 du répertoire des acteurs sociaux du département Val d’Oise  est maintenant disponible. Le sommaire est interactif ; n’hésitez pas à cliquer. Si vous souhaitez être ajouté dans le répertoire, … Continuer la lecture de Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Le guide des dispositifs d’accueil, d’hébergement, de logement accompagné et d’accès au logement est disponible. C’est l’aboutissement de deux années de travail dans le cadre d’une action transversale du Plan Départemental d’Action  … Continuer la lecture de Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Maison Lucien

La Maison Lucien est implantée dans l’enceinte de l’hôpital Simone Veil d’Eaubonne (GHEM Simone Veil)

SAMSUNG

Date de création / Genèse :
  • Sollicitation en 2012 de l’Association Etape, puis d’ESPERER 95 (après la fusion des deux Associations) par les médecins psychiatres du secteur psychiatrique de l’hôpital pour la création de quelques places d’hébergement pour l’implantation d’un accueil de patients stabilisés (hospitalisés depuis de nombreuses années sans perspective de sortie) à proximité de l’unité psychiatrique.
  • Mise en place du projet en 2013 : contractualisation d’une convention et d’un protocole d’intervention avec l’hôpital et le secteur psychiatrique, définition des modalités d’admission, aménagement du pavillon, rédaction du livret d’accueil…
  • Accueil des trois premiers résidents le 13 janvier 2014.
Mission :

Au travers d’une prise en charge socio-éducative assurée par l’Association, permettre à des patients hospitalisés depuis de longues ou très longues années, ne possédant plus d’un « chez soi », de quitter leur unité de soins pour accéder à une autonomie progressive en vue de retrouver un habitat adapté ou logement autonome. Le projet de vie qui s’élabore prend appui sur un projet thérapeutique.

cuisine    salle commune

Statut :

Structure expérimentale.

Agrément / Conventionnement :

Convention partenariale entre le GHEM et l’Association (objet : mise à disposition d’un pavillon équipé par l’hôpital, conditions de mise en place du suivi médical et infirmier…).

Cadre juridique de référence :

Loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale.

Public accueilli :

Des patients, femmes ou hommes hospitalisés, atteints de psychose chronique mais stabilisés sans solution d’hébergement ou de logement.

Capacité d’hébergement :

Trois places.

Durée du séjour et contractualisation :

Orientation par une commission d’admission composée du secteur psychiatrique, du service social de l’hôpital et de l’équipe éducative du CHRS Etape.

maison soleil

 

 

 

 

 

Forme d’habitat :
Petit pavillon entouré d’un jardin composé d’une salle commune, de trois chambres individuelles et de sanitaires.

Accueil et horaires d’accueil :

  • Pas de restrictions au niveau des allers et venues des hébergés, obligés toutefois de prévenir le travailleur social référent en cas d’absences prolongées.
  • Les visites extérieures sont autorisées mais limitées dans le temps.
  • Les résidents ne sont pas autorisés à faire dormir une personne de l’extérieur sur place.

Modalités de fonctionnement et de l’accompagnement :

  • Dans le cadre d’une préadmission, décidée en commission d’admission suite à l’orientation des médecins psychiatres référents des patients, rencontre de l’équipe éducative du CHRS Etape d’ESPERER 95 dans l’enceinte de l’unité psychiatrique où vit le patient.
  • Accueil de la personne puis mise en place d’un accompagnement socio-éducatif au sein du pavillon : établissement d’une relation de confiance, passage sur le pavillon pour une régulation de la vie quotidienne et du petit collectif, prise des repas en commun, entretiens individuels, suivi administratif, accompagnement de la relation des proches…
  • Dans le cadre de sa prise en charge, le CESF de l’Association travaille en binôme avec le travailleur social de l’hôpital mais aussi avec le cadre supérieur de santé.

Activités et services proposés :

Activités ludiques et sorties extérieures.

Partenariats :

Les antennes départementales, les infirmiers libéraux, les Associations tutélaires, les Associations caritatives, les Associations intermédiaire qui interviennent de manière ponctuelle dans l’accompagnement des résidents (REMORA 95, Ami Services…), les familles des résidents.

Conditions de ressources :

Ressources suffisantes permettant de vivre en autonomie et ce, dans une perspective de relogement.

Aides financières :

Aucune aide financière n’est délivrée aux personnes.

Participation financière :

15% des ressources.

Financement :

  • Mise à disposition du pavillon et prise en charge des frais de fonctionnement attenants par l’hôpital.
  • Mise à disposition par le CHRS Etape de l’Association d’un quart temps de travailleur social.

Moyens humains :

  • Un quart temps de CESF et implication du chef de service du CHRS Etape pour l’Association.
  • L’équipe du secteur psychiatrique et le service social de l’hôpital, le CMP du territoire…

Outils de travail :

Le  projet associatif, la charte de l’accompagnement social, le cahier de procédures, le registre de sécurité, le projet de fonctionnement de la structure, le livret d’accueil et les contrats d’engagements réciproques.

Projet(s) :

  • Evaluations avec l’ARS et la DDCS de ce projet d’accueil expérimental réalisé le 18/06/2015.
  • Rencontres d’autres structures aux expériences similaires.
  • Recherches de financements et extension de 6 places de la structure (réponses aux appels à projets de la DIHAL …)