Espace Social Pour l'Education la Réinsertion et la Réflexion

Conférence “Les parcours migratoires”

Conférence “Les parcours migratoires”

Conférence sur « Les parcours migratoires » Jeudi 26 octobre 2017 –13h30 – 18h00 Auditorium de l’IPSL – 3 Boulevard de l’Hautil – 95000 Cergy Le 26 octobre prochain, ESPERER 95 s’associe une nouvelle … Continuer la lecture de Conférence “Les parcours migratoires”

Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

La version 2017 du répertoire des acteurs sociaux du département Val d’Oise  est maintenant disponible. Le sommaire est interactif ; n’hésitez pas à cliquer. Si vous souhaitez être ajouté dans le répertoire, … Continuer la lecture de Répertoire des acteurs sociaux du Val d’Oise 2017

Bulletin Info SIAO 95 octobre 2017

Bulletin Info SIAO 95 octobre 2017

Au sommaire ce mois-ci : Indicateurs SIAO 2017(p1) 1er semestre 2017 : bilan Hébergement-Logement du SIAO (p2) Publication du Guide des dispositifs du Val d’Oise (p3) Le « Répertoire des acteurs sociaux du … Continuer la lecture de Bulletin Info SIAO 95 octobre 2017

Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Le guide des dispositifs d’accueil, d’hébergement, de logement accompagné et d’accès au logement est disponible. C’est l’aboutissement de deux années de travail dans le cadre d’une action transversale du Plan Départemental d’Action  … Continuer la lecture de Guide des dispositifs du Val d’Oise 2017

Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Le Rapport d’activité et d’observation sociale du SIAO Val d’Oise de l’année 2016 est à présent disponible. Nous avons souhaité mettre en avant le versant « observation sociale départementale » qui est une mission … Continuer la lecture de Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Missions

EN TERME GÉNÉRIQUE

De sa création à ce jour, l’engagement de l’Association dans la réalisation de nouveaux projets et de nouvelles actions a toujours été motivé par le souci de n’apporter des réponses uniquement à partir des besoins identifiés, ce, dans le respect des missions de service public et d’intérêt général qu’elle assure. Ainsi, elle essaie d’être toujours en accord avec son projet associatif lorsqu’elle décline la mise en œuvre d’actions qui doivent avoir pour objectifs de favoriser l’insertion des publics ou de renforcer l’expression de leurs droits

 En référence à ses orientations de politique associative, ESPERER 95 se donne pour vocation :
L’accueil, l’hébergement, l’écoute, le soutien, l’accompagnement (ou guidance) ou la prise en charge de toutes personnes se trouvant en situation de précarité ou en risque d’exclusion et de toutes personnes inscrites dans un processus de marginalité ou la spirale de la délinquance vers : un mieux-être (ou une situation plus acceptable), l’élaboration d’une dynamique de projet, une autonomie et un processus d’insertion.


PARMI LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC ET D’INTÉRÊT GÉNÉRAL QUI LUI SONT CONFIÉES ET LES MISSIONS QU’ELLE SE DONNE
  • Mobiliser et centraliser toutes les démarches et offres d’hébergement sur le Val d’Oise et apporter à chaque demande la réponse la plus adaptée (mise à l’abri par le 115…),
  • Étudier toutes les candidatures de demande d’hébergement à partir de l’évaluation sociale du référent des personnes aux fins de leur proposer une réorientation au terme d’une période de mise à l’abri,
  • Coordonner l’ensemble des dispositifs hôteliers du 95 : dédiés à l’hébergement des personnes à la rue, aux demandeurs d’asile, bénéficiaires de l’ASE, personnes victimes de violences intrafamiliales et aux injonctions de l’Etat,
  • Organiser la coordination opérationnelle des acteurs dans le domaine de l’urgence (équipes des Maraudes, accueil de jour et de nuit…),
  • Contribuer à la mise en place d’un observatoire local départemental de veille sociale afin de mieux évaluer les besoins et les réponses apportées
  • Conduire l’accompagnement social individualisé (ou la prise en charge psycho-socio-éducative) de personnes isolées ou de familles en difficultés sociales avec ou sans hébergement,
  • Mener l’accompagnement socio-judiciaire de personnes adultes placées sous main de justice (dont des « longues peines ») dans le cadre de leur fin de peine, d’un aménagement de peine ou d’alternatives à l’incarcération (TIG, Placement Extérieur, Libération Conditionnelle…),
  • Créer des structures ou des dispositifs d’hébergement, de logements adaptés, intermédiaires ou de places alternatives à l’hôtel (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, Centre d’Hébergement d’Urgence, Lits Haltes Soins Santé, Maison Relais…),
  • L’accueil et l’hébergement de patients stabilisés pris en charge par les services psychiatriques et leur accompagnement vers le relogement dans le cadre de création de structures (maison thérapeutique…),
  • Favoriser la mise en place de lieux d’accueil de jour ou de nuit,
  • Procéder à la mise en place de lieux d’expression (groupes de parole…) et de lieux d’écoute psychologiques,
  • Mettre en place des réponses liées à la mise en œuvre de l’obligation de soins,
  • Mettre en œuvre des actions collectives en direction des auteurs de violences conjugales et des auteurs d’agressions sexuelles,
  • Contribuer au soutien à la parentalité,
  • Exercer des mesures de justice (mesures d’accompagnement, d’investigation ou de résolution des conflits : EP, CJSE, SME, stages de citoyenneté, composition pénale…),
  • Créer des outils d’insertion ou s’inscrire dans des dispositifs d’insertion favorisant le retour à l’emploi des personnes (accompagnement socio-professionnel, atelier sociolinguistique, atelier bureautique/ informatique, atelier multimédia, référence de parcours PLIE, atelier TRE, formation théorique et savoir de base…),
  • Créer des supports de travail (chantiers d’insertion…) ou ateliers d’insertion (participation à la collecte et valorisation de dons…) pour la reprise d’une activité professionnelle,
  • La labélisation et l’enregistrement dans la base de données Système Prioritaire Logement (SYPLO) de toutes personnes hébergées ou en logements intermédiaires au sein des Associations gestionnaires du département,
  • Accompagner les acteurs du département pour l’accès au logement des publics en dispensant des formations renforcées et par la création d’outils (référentiel…),
  • La gestion de baux glissant,
  • L’accompagnement au maintien au relogement (troubles du voisinage, procédure d’expulsion…),
  • Le relogement des publics hébergés auprès des bailleurs,
  • La mise en place d’opérations d’hébergement d’urgence en période hivernale (gestion de sites réquisitionnés…) et l’installation de lits intempéries sur des périodes de grand froid,
  • La gestion de dispositifs ou de structures d’hébergement d’urgence au bénéfice de personnes réfugiées ou migrantes,
  • Accompagner des ménages hébergés à l’hôtel.

De sa création à ce jour, l’engagement de l’Association dans la réalisation de nouveaux projets et de nouvelles actions a toujours été motivé par le souci d’apporter des réponses uniquement à partir des besoins identifiés, ce, dans le respect des missions de service public et d’intérêt général déléguées par les pouvoirs publics qu’elle assure. Elle essaye d’être toujours en accord avec son projet associatif qui se traduit en engagements sur des actions que lorsqu’elles favorisent l’insertion des publics ou renforcent l’expression de leurs droits.