Newsletter N°06 – 2017

Newsletter N°06 – 2017

Retrouvez la Newsletter N°06-2017 du mois de juillet 2017 en cliquant ici   FÊT’ESPÉRER 1ère Edition 27 juin 2017 Articles similaires

FÊT’ESPÉRER 1ère Edition 27 juin 2017

FÊT’ESPÉRER 1ère Edition 27 juin 2017

Retrouvez notre programme à télécharger ici Télécharger le communiqué de presse ici   Newsletter N°06 – 2017 Bulletin Info SIAO 95 juin 2017 Articles similaires

Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Au sommaire ce mois-ci : Indicateurs SIAO/115 2017, Bilan de la période hivernale 2016/2017, L’étude « Organiser la sortie de détention : de la prison vers le logement » est publiée ! Poursuite des travaux du … Continuer la lecture de Bulletin Info SIAO 95 juin 2017

Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

Le Rapport d’activité et d’observation sociale du SIAO Val d’Oise de l’année 2016 est à présent disponible. Nous avons souhaité mettre en avant le versant « observation sociale départementale » qui est une mission … Continuer la lecture de Rapport d’activité et d’observation sociale 2016 du SIAO 95

SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

Le référentiel « Accès au logement » constitue l’une des actions de la Mission Logement du SIAO 95. Il s’appuie sur les 5 modules de formation dispensés aux travailleurs sociaux de structures par l’équipe … Continuer la lecture de SIAO : Publication “Référentiel – L’accès logement”

XIIIe Rencontres Nationales Citoyens et Justice : L’INNOVATION SOCIALE, l’ADN ASSOCIATIF !

BANDEAU

LIEU DES RENCONTRES :
 Université de Cergy-Pontoise, Site des Chênes II , 33 Boulevard du Port 95011 CERGY PONTOISE

A ne pas manquer image sans fond

Animateur des Rencontres : Edouard ZAMBEAUX, Journaliste, Réalisateur, Producteur de l’émission « Périphéries » sur France Inter.

Préambule : 

Par leur configuration, leur objet et leur position de corps intermédiaire au sein des territoires, les associations doivent s’inscrire dans une dynamique de propositions et de créations afin d’imaginer de nouvelles réponses aux besoins des publics auprès desquels elles interviennent. Leur raison d’être et leur identité sociale devraient les porter sans cesse à développer leur capacité à se renouveler et à mettre en œuvre des projets innovants. Pourtant, aujourd’hui, l’innovation sociale serait de plus en plus introduite dans les politiques publiques, pour produire des changements de paradigmes, des remises en question, des ouvertures…

 Mais que vient dire l’innovation sociale à une société qui crie de plus en plus fort le coût ou le coup d’une pauvreté croissante ?

N’est-elle qu’une question sémantique ou un phénomène de mode susceptible de rassurer sur notre capacité collective à réagir à une crise économique ou sociétale ?

Cette fonction sociale peut-elle se perpétuer au sein du secteur associatif alors qu’il dépend des politiques publiques pour décider et financer ses innovations sociales ?

Les associations sont-elles encore suffisamment libres et autonomes pour se sentir légitimement innovantes ?

Dans le contexte politique actuel, l’innovation sociale tend à être questionnée sur sa définition, sa fonction, son sens, ses fondements, sa dynamique, son périmètre et ses moyens de développement ou de subsistance …

 Les XIIIe Rencontres Nationales de Citoyens et Justice s’attacheront à interroger les représentations actuelles de l’innovation sociale avant de questionner l’approche qu’en ont les pouvoirs publics dans leur relation au secteur associatif, notamment socio judiciaire, et d’esquisser les perspectives et les conditions d’une mise en œuvre sécurisée.


AU PROGRAMME

pdf  Télécharger le pré programme

Première table ronde :
Recherche définition de l’Innovation Sociale désespérément

L’Innovation sociale bénéficie de nombreuses définitions, l’AVISE en recense trois :

Une générale : « une solution nouvelle à un problème social, qui soit plus efficace et durable que les solutions déjà existantes »

Celle de la Commission Européenne dans son guide de l’Innovation sociale qui la définit comme « le développement et la mise en œuvre de nouvelles idées (produits, services et modèles) pour répondre à des besoins sociaux et créer de nouvelles relations ou collaborations sociales ».

Et enfin une définition opérationnelle française donnée par le Conseil Supérieur de l’Economie Sociale et Solidaire (CSESS) « l’innovation sociale consiste à élaborer les réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et des usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, dans des domaines comme le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, les discriminations… elles passent par un processus en plusieurs démarches, émergence, expérimentation, diffusion, évaluation. »

Ainsi, le concept même de l’innovation sociale se réfère à des approches plurielles et dans sa mise en œuvre à diverses catégories d’acteurs, les entrepreneurs, les citoyens, les pouvoirs publics et les associations Loi 1901. Ces dernières constituent selon le CSESS le plus grand laboratoire d’innovation sociale français.

Cette première table ronde réinterrogera dans sa pluridisciplinarité ces définitions, les mettra en perspectives et les confrontera à la réponse associative du secteur social (dans sa réalité de terrain et son approche concrète de l’action).

Intervenants :
  • Hugues SIBILLE, Président du laboratoire de l’Economie Sociale et Solidaire
  • Corinne BUISSON, Docteur en philosophie morale et politique
  • Yann de MONT-MARIN, Etudiant Ingénieur Centrale-Supélec
  • Olivier HUET, Directeur Général de l’Ecole Pratique de Service Social (EPSS)
  • Jean-Marc ROIRANT, Secrétaire Général de la Ligue de l’Enseignement

Deuxième table ronde :
Innovation Sociale : Figure imposée ou conception partagée ?

Le pouvoir politique et le secteur social associatif sont-ils unis par un même dessein, celui de faire évoluer un modèle social, pour un projet de société plus ambitieux, plus juste et plus égalitaire ?

Peuvent-ils se considérer alors comme co-constructeurs, chacun à sa place, pour innover ensemble, inventer d’autres réponses sociales et faire ainsi avancer le secteur social dans sa mission au service des plus démunis ? Les associations sont-elles pour partie des laboratoires d’idées et d’innovations ou finalement que de simples opérateurs des pouvoirs publics ?

Enfin, des tensions politiques, syndicales, idéologiques qui défendent des intérêts divergents et entretiennent des rapports de pouvoir ne sont-elles pas des freins à l’innovation sociale ?

Intervenants :
  • Un représentant de la Délégation Interministériel pour l’Hébergement et l’Accès au Logement ou un représentant de la DIHAL
  • Un représentant de la Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse
  • Isabelle GORCE, Directrice de l’Administration Pénitentiaire
  • Un représentant de la Direction Générale de la Cohésion Sociale
  • Béatrice DELPECH, Cadre dirigeante de l’Economie Sociale et Solidaire, Militante associative
  • Denis L’HOUR, Directeur Général de Citoyens et Justice
  • Dominique LEFEBVRE, Président de la CACP de Cergy Pontoise
  • Anne GIROND, Directrice Jeunesse, Prévention et Sécurité du Conseil Départemental du Val d’Oise

 Troisième table ronde :
Innovation Sociale : Pour une transition réussie !

Laboratoire d’évolution sociétale, d’expérimentation de nouvelles réponses à des besoins émergents, les associations doivent intrinsèquement posséder le gène de l’innovation sociale.

 N’est-ce pas cet ADN qui génère cette quête de transformation sociale, cette recherche d’amélioration des conditions de vie en société et en priorité celles des personnes vulnérabilisées, exclues, marginalisées ?

Si innovation et transformation sociale sont consubstantielles, quelles sont les conditions permanentes à prévoir pour favoriser l’innovation sociale dans un contexte de contraintes multiples (financières, législatives, techniques …) et comment pouvons-nous les co construire avec les pouvoirs publics ?

Intervenants :
  • Charles-Benoit HEIDSIECK, Président du laboratoire de recherche appliquée Le RAMEAU
  • Jean Pierre LAFFITE, Magistrat, Chargé de mission, Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance (CIPD)
  • Joëlle MARTINAUX, Présidente de l’Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale (UNCCAS)
  • Valérie VITTON, Directrice de l’Economie sociale et des institutionnels au Crédit Coopératif
  • Isabelle GOUGENHEIM, Présidente, d’IDEAS
  • François SOULAGE, Président du collectif ALERTE de l’Union Nationale Interfédérale des Œuvres et Organismes Privés non lucratifs Sanitaires et Sociaux (UNIOPSS)
pdf LIRE LE PRE PROGRAMME 

DROITS D’ INSCRIPTION ET FRAIS DE RESTAURATION

 

Droits d’inscriptions 
Frais de Restauration 


Tarif Adhérent à
Citoyens et Justice :
80 €


Déjeuner du 16 juin 2016 :
20 €


Tarif Non Adhérent :
100 €


Déjeuner du 17 juin 2016 :
20 €


Etudiants : 
25 €


Soirée conviviale
(Repas et concert) :
40 €

Les inscriptions se font directement en ligne en remplissant le formulaire d’inscription .

Inscrivez vous

Nous vous remercions de bien vouloir adresser le règlement relatif aux droits d’inscriptions et aux frais de restauration  à : Citoyens et Justice, 351 Boulevard du Président Wilson – CS 31679 – 33073 Bordeaux cedex.

Se renseigner


Auprès de la Direction Générale de Citoyens et Justice : 05.56.99.29.24

Par mail : federation@citoyens-justice.fr

Les modalités pratiques


Hébergement :
Certains hôtels se situent aux alentours de l’université de Cergy – Pontoise.
pdfTélécharger la liste d’hôtel

Attention : En raison de l’organisation de la Coupe UEFA 2016, et de matches se jouant sur Paris, nous vous invitons à procéder aux réservations de votre hébergement rapidement.

Soirée Conviviale :
Lieu : Pacific Rock, 13 rue Francis Combe à Cergy Pontoise
Horaire : 20 h 00

Flyers recto

Comment accéder à l’Université de Cergy Pontoise ?


Accès en voiture
Depuis Paris : porte Maillot direction La Défense. A86 suivre Cergy-Pontoise. A15 direction Cergy-Pontoise, sortie 9 (serrer à gauche)
→ Depuis Versailles : N184 direction Beauvais jusqu’à Cergy-Pontoise

L’entrée des parkings est au bout à gauche de la rue des Chênes pourpres, aux barrières
pdf
Télécharger le fichier «Accès parkings.pdf» (188.8 KB)

Accès en RER
RER A, direction Cergy-le-haut, arrêt Cergy-Préfecture
RER C, arrêt Pontoise (prendre ensuite le bus)

En sortant de la station de RER, prenez les escalators sur votre droite. Vous arrivez sur une esplanade. Allez tout droit en direction d’un passage sous un immeuble (entre une banque et une boulangerie). Vous arrivez sur une petite place. Allez tout droit en direction d’un second passage (entre un café et une poissonnerie). Vous arrivez sur un parking. Allez tout droit et traversez le parking. Traversez la route (boulevard du port) et traversez un nouveau parking. Vous arrivez sur une large passerelle pour piétons. L’université est de l’autre côté. 

Accès en train
 
Depuis la gare Saint-Lazare ou Nanterre-Université, arrêt Cergy-Préfecture
www.transilien.com

Accès en bus
 
Depuis Pontoise, lignes 30, 42, 44, 45, 56, 57, arrêt Cergy-Préfecture
 www.stivo.com

Accès en avion
Depuis Roissy-Charles de Gaulle
, Bus 9518, départ tous les 15 mn
http://www.transdev-idf.com/horaire-arret-9518-CEPRE2

EN PARTENARIAT :


universiteLogo-Avocats-du-Val-dOise+2COUL

VOTV

 epss

ET AVEC LE SOUTIEN  :


Alcoa_Trademark_V_RGB Crédit coop  Caisse epargne  Logo CACP Transparent Art et prémices  netmakers peugeot  Préfecture SAFRAN Logo Ville de CERGY TransparentSERFI-LogoQ                           LOGO AXE CONCEPT OK

 

 

Séminaire Européen
2ème Challenge de golf